Actualités

Concours "Retour vers le futur !"

Par SERGE DENEUVEGLISE, publié le mardi 24 avril 2018 13:07 - Mis à jour le samedi 28 avril 2018 14:58
irisconcours.png
Le 11 avril dernier, 3 élèves de Terminale S du lycée Pasteur ont participé au concours "Retour vers le futur !" organisé par LILLIAD Learning center Innovation (Université de Lille) et le rectorat de l’Académie de Lille.

L’objectif de ce concours était de constituer un triptyque de visuels, composé :
- d’une image sélectionnée dans les collections de la
bibliothèque numérique en histoire des sciences IRIS,
- d'une représentation actuelle de la même notion,
- d’une projection de son évolution dans l’avenir imaginée par les élèves.

 

Face au jury, Alexine COTTON (Terminale S4) a présenté un triptyque sur le thème de "Traverser la Manche".

Comment relier l’Angleterre et le continent européen ? Dès le 18e siècle, plusieurs projets ont fleuri pour atteindre cet objectif : un tunnel creusé dans les couches géologiques sous la Manche ? Un tube posé sur le fond marin ? Un pont ?

La 1ère image provient d’une note extraite du numéro du mois d’avril 1906 de la Revue Générale des Chemins de fer et des Tramways. Dans cette note, Albert SARTIAUX, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, s’interroge sur le tracé d’un tunnel contenant deux voies ferrées en une seule galerie ou en deux galeries distinctes. La prudence a retenu la seconde solution : la pression supportée par une seule galerie serait trop considérable.

La 2e image est une photographie de l’entrée du Tunnel sous la Manche à Coquelles prise en 2008. C’est bien deux tunnels ferroviaires, un pour chaque sens de circulation, qui ont été construits entre 1987 et 1993.

En janvier 2018, Boris JOHNSON, ministre britannique des Affaires étrangères, propose au Président de la République Française Emmanuel MACRON de construire un pont au-dessus de la Manche. Résurgence d’une idée ancienne, cette idée est-elle si farfelue que cela ? La 3e image est une projection de ce projet.

Lucas ABIS et Anthony BECUWE (Terminale S4) ont quant à eux présenté un triptyque autour du thème "Conquérir les airs".

Conquérir les airs ! C’est Icare, Léonard de Vinci et tous les autres qui en ont rêvé ! Ce projet puissant a progressé régulièrement. « L’utopie du matin devient souvent la découverte du soir, l’application pratique du lendemain, la vie de l’avenir » peut-on lire dans l’article dont est extraite la 1ère image. Cette illustration représente l’appareil d’Otto LILIENTHAL. Ce pionnier allemand de l’aéronautique peut être considéré comme un martyr de la science, ayant péri dans une expérience d’aviation. « Concevoir une machine volante n’est rien : la construire est peu ; l’essayer est tout » disait-il.

La 2e image est une photographie d’un vol en combinaison ailée. Cet équipement, en se gonflant d’air, permet d’augmenter la portance de l’individu et de réduire la vitesse, qui est en moyenne d’environ 160 km.h-1, avant l’atterrissage. Le vol se termine avec l’ouverture d’un parachute.

En juin 2016, le canadien Alexandre DURU a présenté à la Cité des Sciences et de l’Industrie, dans le cadre du festival « Drôle de drone », un skateboard volant. Cet inventeur a ainsi plané au-dessus des bassins entourant la cité devant un public conquis. La 3e image se propose d’imaginer la projection de la démocratisation d’un tel dispositif individuel de vol dans l’avenir.

 

Bravo aux participant·e·s pour la présentation de leur projet ! yes

 

 

 

 

 

 

Vidéos réalisées par Nork Êka

Pièces jointes
Aucune pièce jointe